Aller directement à la navigation

Résumé de l'assemblée générale du 24 novembre 2015

Voici un résumé de l'Assemblée générale tenue le 24 novembre 2015. Cette réunion est la reprise de l'assemblée générale qui devait avoir lieu le 22 octobre dernier.

Rapport des personnes vérificatrices et élection d'une personne vérificatrice

Julie Saint-Martin, membre du Comité de vérification a présenté le rapport des personnes vérificatrices pour la période comprise entre le 1er juin 2011 et le 31 août 2014. Ce rapport avait été précédemment adopté en Conseil syndical.

Notamment le Comité recommande certaines précisions, clarifications, mises à jour des politiques de placements, de dispositions de biens excédentaires et de frais de représentation. Après la présentation, l'assemblée générale a reçu ledit rapport. À ce sujet, le secrétaire-trésorier, Sylvain Allard, a précisé que les recommandations du Comité avaient déjà commencé à être mises en oeuvre.

On a ensuite procédé à l'élection d'une nouvelle personne vérificatrice. Noureddine Zouhaidi a été élu par acclamation.

Adoption des prévisions budgétaires

Également adoptées lors d'un précédent conseil syndical, le secrétaire-trésorier, Sylvain Allard, a présenté les prévisions budgétaires pour l'année 2015-2016. Celles-ci ont été ensuite adoptées à l'unanimité.

Adoption d'une modification à l'article 20.01- D de nos statuts

Mentionnons que ce type de résolution (modification aux statuts) requiert un vote des 2/3 en faveur de la proposition pour être adopté.

Présentement nos statuts prévoient que lors des élections au Comité exécutif:

  1. le droit de vote s'exerce par « le biais du système de votation de l’Université, c’est-à-dire le système de votation téléphonique VOTEL ou tout autre système qui lui succéderait. »;
  2.  et que « s’il n’y a qu’une seule candidature pour un poste électif, la personne candidate doit recueillir la majorité absolue des voix (50% + 1) pour être élue. »

Cette proposition de modification, recommandée par le Conseil syndical, visait:

  1. à ce que l'exercice du droit de vote se fasse « par le biais du système adopté par le Conseil syndical »;
  2. et que « s’il n’y a qu’une seule candidature pour un poste électif, la personne candidate est élue par acclamation. ».

La proposition a d'abord été scindée en deux. L'assemblée générale a voté à l'unanimité pour l'adoption de la première partie de la proposition.

Quant à la deuxième partie (sur l'élection par acclamation), après plusieurs interventions, le vote a été demandé. On a procédé à main levée. Le résultat n'étant pas évident, on a dû faire un décompte des voix. En faisant la somme des personnes en faveur de la résolution (27), des personnes en opposition (15) et des abstentions (5), nous avons constaté qu'il n'y avait plus quorum et que l'assemblée générale n'était plus souveraine. Cette deuxième partie de proposition sera donc à nouveau débattue lors d'une prochaine assemblée générale.

Puisqu'il n'y avait plus quorum, le point « adoption du répertoire des regroupements administratifs ou géographiques » sera également à l'ordre du jour de la prochaine assemblée générale.

 



 



Menu principal 2

Story | by Dr. Radut