Aller directement à la navigation

Rassemblement contre les compressions

Lundi dernier, plusieurs membres du SEUQAM ont participé à un rassemblement contre les compressions dans les universités à l'invitation des syndicats et associations étudiants de l'Université de Montréal.

Le ministre des Finances Carlos Leitão avait invité la communauté étudiante de l’Université de Montréal (UdeM) à une consultation prébudgétaire à HEC pour prendre le pouls des étudiants et des étudiantes quant au budget provincial 2017 mais il a annulé la rencontre pour éviter les manifestants universitaires.

Depuis son élection, le gouvernement libéral de Philippe Couillard a mené tous azimuts des politiques d’austérité sans précédent qui ont nui massivement à l’accessibilité et à la qualité des services publics, notamment pour les universités du Québec. C’est avec un manque à gagner d’au moins 700 millions de dollars que les universités fonctionnent. Les conséquences du sous-financement sont bien réelles: diminution de la qualité de l’enseignement et des services offerts à la population étudiante, augmentation des frais de scolarité pour les étudiants internationaux et les étudiantes internationales, arrimage de la recherche universitaire aux intérêts des entreprises privées, attaques contre la liberté académique et précarisation des emplois universitaires.

Nous refusons les maigres investissements qui profitent aux partenariats de recherche avec le privé et au développement immobilier au détriment des services, de l’enseignement et de la recherche fondamentale. Nous exigeons du gouvernement libéral un investissement massif dans le réseau universitaire qui permettra aux universités de combler leur déficit et de renverser la tendance à la marchandisation de l’éducation.



Menu principal 2

Story | by Dr. Radut