Aller directement à la navigation

Foire aux questions

La façon la plus rapide et efficace d’obtenir votre rang sur un affichage d’un poste sur lequel vous avez posé votre candidature est l’envoi d’un courriel à SEUQAM@uqam.ca avec votre nom et le ou les numéros d’affichages.

Nous tenons à préciser qu’il faut attendre au moins 48 h après la date de fermeture de l’affichage pour faire cette demande, puisqu’il y a un certain délai entre cette date et l’envoi des listes par le Service des ressources humaines de l’UQAM.

Nous vous assurons que le personnel du secrétariat du SEUQAM vous répondra le plus rapidement possible. Nous vous remercions de votre coopération.

Règle générale, vous devez communiquer avec la directrice ou le directeur de votre groupe d'emploi. Cependant, pour toute situation nécessitant une intervention en matière de santé ou sécurité, communiquez avec le Comité de santé, sécurité et mieux-être au travail.

Les droits et obligations d’une personne syndiquée sont consignés dans le Code du travail, dans la convention collective et dans les statuts et règlements du Syndicat. Certaines lois peuvent prévoir des droits ou des obligations particuliers, par exemple la Loi sur l’équité salariale ou, dans le cas des syndiquées et syndiqués de la fonction publique et des secteurs de l’éducation et de la santé, la Loi 43.

La formule Rand rend les cotisations syndicales obligatoires, tout en autorisant les personnes qui les paient à ne pas être membres du syndicat. Elle découle d’une décision rendue le 29 janvier 1946 par le juge de la Cour suprême Ivan C. Rand. Le juge Rand mettait alors fin à une dure grève de plus de 100 jours, déclenchée dans les usines de la compagnie Ford Motor du Canada à Windsor en Ontario.

Démocratique, la formule Rand reconnaît que c’est la majorité des travailleurs qui décide de se syndicaliser et d’accepter une convention collective. Comme la convention collective profite à toutes et à tous, il est normal que chaque personne que représente le syndicat paie des cotisations syndicales. Le syndicat a d'ailleurs l'obligation de représenter toutes les personnes salariées visées par l'unité d'accréditation, qu'elles soient membres ou non du syndicat, tant en ce qui concerne l'application de la convention collective que les lois s'appliquant au travail.

À améliorer l'ensemble de nos conditions de travail par la négociation et le suivi de la convention collective.

À lutter contre l’arbitraire patronal en faisant respecter la convention collective et par des interventions auprès de l'employeur qui peuvent aller jusqu'au dépôt d'un grief.

À améliorer nos conditions de vie grâce au travail des différents comités: santé, sécurité et mieux-être au travail, conciliation travail-famille, etc.

À développer des liens d'entraide et de solidarité avec d'autres syndicats et des groupes communautaires pour faire avancer des dossiers sociaux.

À intervenir, avec l'aide de nos affiliés, auprès des différents paliers de gouvernement pour obtenir des changements dans les lois et règlements.



Menu principal 2

by Dr. Radut